• Santé
Mars Bleu : inciter les plus de 50 ans à se faire dépister contre le cancer colorectal
Mars Bleu, la campagne de sensibilisation au dépistage précoce du cancer colorectal, mobilise pendant tout le mois de mars de nombreux acteurs sur tout le territoire. Soutenue par le ministère de la Santé et les professionnels de santé, relayée par les associations et la Ligue contre le cancer, l'opération Mars Bleu se déroule tout le long du mois de mars, avec pour principal message : le dépistage précoce d'un cancer colorectal peut vous sauver la vie. Des initiatives variées Vidéo humoristique et (...)
Lire la suite
• Santé
Endométriose : un plan pour une meilleure prise en charge
Agnès Buzyn a annoncé la mise en œuvre d'un plan d'action pour améliorer le diagnostic, l'accompagnement et l'information des femmes qui souffrent d'endométriose. Cette affection gynécologique touche une femme sur dix en âge de procréer. A l'occasion de la journée des droits des femmes du 8 mars et de la semaine de prévention et d'information sur l'endométriose qui avait lieu du 4 au 10 mars, la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a dévoilé son plan d'action pour renforcer la prise en (...)
Lire la suite
• Santé
Médicament Smecta : interdit aux enfants de moins de 2 ans
Par mesure de précaution face à une possible intoxication au plomb, l'Agence nationale du médicament (ANSM) a interdit la prescription de ce médicament anti-diarrhéique aux enfants de moins de 2 ans. Les médicaments à base d'argile extraite du sol, comme Smecta et son générique Diosmectite, sont délivrés sur ordonnance dans les traitements de courte durée contre la diarrhée aiguë. Ils étaient déjà interdits aux femmes enceintes ou allaitantes, et le sont désormais aux nourrissons. La raison ? « les argiles (...)
Lire la suite
• Santé
Maladies rares : mise en place du programme européen
En Europe, 30 millions de personnes sont touchées par des maladies rares et chacune d'entre elles concerne moins de cinq personnes sur 10 000. C'est la raison pour laquelle il est difficile de trouver un traitement. Mis en œuvre depuis le début de l'année 2019, l'European joint programme on rare diseases (EJP RD) se penche sur le sujet. En France, c'est l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) qui a été chargé de coordonner ce programme de grande envergure. L'Institut (...)
Lire la suite
• Santé
Antalgiques opioïdes : vers une crise sanitaire à l'américaine ?
Selon un rapport de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), le mésusage, les intoxications et les décès liés à la consommation d'antidouleurs opioïdes ont beaucoup augmenté en France depuis les années 2000. Si l'on est encore loin de l'hécatombe américaine provoquée par ces médicaments, la vigilance s'impose. D'après les données de l'Assurance maladie, près de 10 millions de Français ont eu une prescription d'antalgiques opioïdes en 2015. Aujourd'hui, ces médicaments antidouleur dérivés de l'opium (...)
Lire la suite
• Santé
L'alcool est responsable de 41 000 décès chaque année
La consommation d'alcool n'est pas sans risque pour la santé puisque, selon Santé publique France, elle reste la deuxième cause de mortalité évitable. Pour améliorer la prévention, l'agence communique autour d'un nouveau slogan : « Pour votre santé, maximum deux verres par jour, et pas tous les jours ». En France, la consommation d'alcool est stable depuis plus de quinze ans – 11,7 litres par an et par habitant – mais elle a toutefois un impact « très élevé » sur la mortalité selon Santé publique France. (...)
Lire la suite
• Santé
Maladies chroniques : l'Inserm recommande l'activité physique comme outil de soins et de prévention
Dans une expertise collective récente, l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) préconise la prescription systématique et précoce d'une activité physique adaptée aux patients atteints de pathologies chroniques. L'objectif : réduire la fréquence des symptômes et des douleurs, diminuer les hospitalisations et le risque de récidive et améliorer le bien-être quotidien. « Un véritable médicament de prévention et de soin des maladies chroniques ». C'est en ces termes que l'Institut (...)
Lire la suite
• Santé
Médecins généralistes : une pétition contre « l'abattage médical »
Le corps médical, particulièrement les médecins généralistes, s'est insurgé contre une disposition du plan « Ma Santé 2022 » : l'arrivée de 4 000 assistants médicaux, demandant ainsi aux médecins généralistes davantage de productivité. Une pétition en ligne, sur Change.org, est adressée à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Lors du discours introductif de ce plan en septembre dernier, le président de la République, Emmanuel Macron, estimait que « nous devons continuer à décharger les médecins d'actes qui (...)
Lire la suite
• Santé
Les aliments ultratransformés nuisibles pour la santé
La malbouffe est associée à des risques d'obésité mais également de diabète, de maladies cardiovasculaires, voire de cancer, selon plusieurs recherches. Des scientifiques français viennent corroborer ces conclusions par une nouvelle étude. Des chercheurs français ont publié lundi 11 février dans la revue de l'association médicale américaine, Jama Internal Medicine, une nouvelle étude sur les effets des aliments ultratransformés sur la santé. Ils révèlent qu'une augmentation de 10 % de leur proportion dans (...)
Lire la suite
• Santé
72 % des Français convaincus par l'homéopathie
Une majorité de Français juge les médecines complémentaires, dont l'homéopathie, bénéfiques pour la santé et plus de la moitié y a recours pour se soigner. De leur côté, les professionnels de santé mettent en doute leurs éventuels bienfaits. Pour son « Baromètre santé 360 », l'institut Odoxa a interrogé par Internet des Français et des professionnels de santé, entre décembre 2018 et janvier 2019, sur leur perception des médecines alternatives et complémentaires (MAC). Les résultats font état de divergences (...)
Lire la suite