Du nouveau dans le traitement des devis dentaires

Du nouveau dans le traitement des devis dentaires

Afin d’appréhender au mieux les prochaines évolutions législatives (tiers payant généralisé, reste à charge zéro pour certains actes…) et d’optimiser ses contrats de complémentaire santé, la MCA souhaite traiter au mieux les dossiers de ses adhérents.

Pour vous accompagner dans votre parcours de soins, votre mutuelle vous conseille ainsi de lui faire parvenir vos devis dentaires (remis obligatoirement par votre chirurgien-dentiste) en amont, afin qu’elle puisse vous fournir une information précise sur son engagement financier.

Rappelons qu’un devis s’impose pour: les soins prothétiques (couronne, inlay-core, bridge…); les traitements implantaires; les soins orthodontiques; la parodontologie, qui traite les maladies des tissus de support et de soutien de la dent (os alvéolaire, gencive, ligament); et les actes hors nomenclature. En revanche, aucun devis n’est requis pour les soins conservateurs (détartrage, traitement d’une carie, dévitalisation, etc.) et chirurgicaux (extraction).

Un nouveau traitement des dossiers, destiné à améliorer la gestion du risque et à réduire le reste à charge des adhérents, sera progressivement mis en place et entraînera un examen plus attentif de certains éléments. La MCA pourrait alors être amenée à vous solliciter pour la transmission de divers documents. Sachez toutefois que seules des pièces déjà existantes dans votre dossier médical dentaire vous seront demandées, et sans surcoût pour vous.

Votre mutuelle défend la liberté de choix du professionnel de santé et ne souhaite pas recourir aux réseaux de soins qui orientent le patient et lui fixent un cahier des charges strict avant tout remboursement. Les adhérents de la MCA sont responsables et acteurs. Pour limiter votre reste à charge, privilégiez les professionnels aux tarifs les moins élevés.